mardi 31 mars 2009

Studio Harcourt made in Thailande


Vous connaissez sans nul doute le Sudio Harcourt, célèbre studio photo parisien excellant dans l'art de la star dans tout ce qu'elle a de plus "icone" en elle.
Des photos noir et blanc, très classes, sensuelles mais artistiques, bref, le must pour une divinisation de son image.
Tellement réputé que le studio offre désormais la possibilité de s'offrir une belle photo de soi, même si on est un simple "gens de la rue".
En Thailande aussi, nous avons plein de petits studio Harcourt.
Plusieurs marchés, enfin entre le marché et la fête foraine fleurissent en cette belle saison. Dans ces marchés temporaires, des dizaines de stands: de la nourriture, des T Shirts, des jouets, des animaux, des lunettes de soleil, bref tout un tas de petites bricoles pas chères.
Parmi eux, un ou parfois deux stands sortent du lot de par leur originalité.
Les studios photos!!!!

Le procédé est simple:

1/ vous posez devant une vue de votre choix (pas de fond vert ici, juste des serviettes de bain Hello Kitty, un poster d'une île, une impression sur polyester d'un chaton géant...)
2/ on transfère l'image dans l'ordinateur
3/ vous partez vous balader 30 minutes au bout desquelles vous revenez chercher votre photo

1/ format A4
2/ plastifiée pour mieux préserver ce trésor
3/ super hyper méga retouchée, poncée, cirée, polie.

Bref, comme vous pouvez le constater sur la photo, nous donnons plus l'impression d'être des personnages du musée Grévin que des vrais gens qui respirent... et pourtant... c'est bien nous. Sauf que plus de boutons, pas une goutte de sueur (alors qu'il faisait bien 32°), l'oeil perçant, l'oreille alerte, le pli du bras sans bourrelet, la bouclette nickel, enfin que du bonheur.

Nous ne sommes pas peu fiers de ce merveilleux cliché qui nous rend toute notre gloire de "bien belle petite famille" !!

lundi 30 mars 2009

La revanche d'un singe

La presse locale a fait état il y a peu d'un meurtre perpétré de sang froid par un singe vindicatif.
Un "éleveur" de singe de Koh Samui avait donc un petit singe à qui il faisait cueillir des noix de cocos.
L'homme était payé quelques bahts par noix de coco et avait trouvé plus simple d'exploiter son animal plutot que de risquer soit de tomber lui même de l'arbre au cas où il y serait monté soit de se prendre la noix sur la tête s'il les avait arrachées depuis la terre ferme (méthode la plus répandue de cueillette, un baton immense assez flexible muni d'un petit couteau à son extremité est habilement maniée par les hommes au sol afin de couper la tige qui relie la noix à l'arbre, l'art résidant dans le maniement de l'outil tout autant que dans le calcul de la zone où tombera le fruit).
Le singe, qui devait sûrement se dire que son "maître" lui demandait beaucoup trop en a eu marre et fort avisé des lois de la gravité a donc tout simplement décidé une fois en haut de l'arbre de jeter la noix de coco sur son chef plutot qu'à côté de lui.
L'article insiste sur le fait qu'il s'agit bien d'un meurtre et non d'un accident, l'animal ne se trompant jamais quand il fait tomber le fruit. Un témoin dit également avoir vu l'animal "viser" son maître.
Comme quoi, ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace!

vendredi 27 mars 2009

Tatoo Biker's island...


Li'île des motards tatoués

Alors voilà, je vous présente mon nouveau mec: Bob.

Il est anglais, a 32 ans, il aime son pays, le foot, la bière, les tatouages -mais attention, façon total look, j'ai toute la mythologie chinoise sur le corps, les grosses motos qui font du bruit, le sheperd's pie (une tourte à la viande avec une sauce bien épaisse dessus, ça c'est son côté romantique). (liste non exhaustive).

Bob est un sacré gars, dans son pays, il est employé dans une banque, mais le week end, il court danser le jerk euh, non, il court au club de gym pour se façonner un corps de malade, ça met en valeur ses tatoos (et puis, imaginez la tronche de Lao Tseu sur un corps qui deviendrait tout fripé?).

Je l'ai rencontré dans un bar, il était là pendant l'happy hour (3 grandes bières pour 120B) mais surtout parce qu'ils diffusait le match de Manchester.

Il était beau, son corps luisant (Le regard brillant de Lao Tseu m'a tout de suite plu!) de chaleur et d'un reste d'huile de monoi.

Il avait cette classe qu'on les buveurs de bière, les vrais, les gars qu'en ont quoi...

Son crâne rasé (mais non, chérie, je t'assure, je ne suis pas un skin, c'est juste que les Noirs, ils sont pas comme nous..)

Il était dans ce bar comme chez lui, son aisance naturelle avec la serveuse (une parmi toute l'equipe de 6 filles très court vêtues et très affables) m'a tout de suite confirmé que c'etait un homme de relations publiques.

Bref, Bob, vous l'imaginez, était l'homme de Samui. Bob is THE man. Bob c'est tous les hommes de l'île, tous semblables, ces touristes qui vont, viennent et font la même chose que ceux qui les ont précédé et que ceux qui les suivront.

Bob, vous l'aurez compris, n'est pas mon mec, c'est juste un mec croisé dans la rue alors que j'attendais que l'on me serve un plat à emporter.

Mon mec est beaucoup moins "baraque" que Bob, il n'a pas (encore) de tatouages, mais merci, il me convient à 100%!

mercredi 25 mars 2009

Brossage de dents


Maintenant que Simon a 4 dents (et bientôt 1 ou 2 de plus il semblerait...) il était temps de passer aux choses sérieuses...
Il semblait montrer un certain intérêt lorsqu'il nous voyait nous brosser les dents, nous avons donc décidé de lui offrir sa première brosse à dents.
Le voici en plein brossage, bon je devrais dire en plein suçotage de brosse car il brosse assez peu finalement, mais en nous observant, il a plus ou moins compris le truc!
Il est important de bien prendre soin de ces petites quenottes!

Plus on est de fous... moins y'a de riz (sauf en Thailande!)


Après la présence omniprésente de l'huile que vous aurez pu constater dans un précédent message, aujourd'hui, honneur est donnée au riz...
Aliment quotidien (et multi quotidien d'ailleurs) de la population, le riz se fait cuire le matin, reste au chaud dans son "rice cooker" (cuiseur à riz, je précise pour la grand mère non polyglotte qui me lit!) toute la journée.
Alors qu'en France, on trouve dans les grandes surfaces 100% françaises une, deux voire au mieux trois références de rice cooker et idem pour le riz, on a un peu plus de chance dans les supermarchés "asiatiques" mais sans non plus trouver pléthore de références telles qu'on les a ici.
Un linéaire entier de rice cooker, toutes les tailles, toutes les marques, avec panier vapeur ou sans, programmable ou non.
Les premiers prix sont aux alentours de 5/6 €, c'est dire si ce produit a véritablement une vocation de totale accessibilité!
Pareil pour le riz qui ne se vend quasiment pas en conditionnement inférieur à 5kgs. (entre 2 et 5 € le sac de 5kgs selon la qualité)
Bref, une chose est sûre ici, au moins jamais on ne pourrait mourir de faim!

jeudi 19 mars 2009

Crevés!


En ce moment, nous jouons de malchance avec la moto!
Nous avons crevé de la roue arrière 3 fois en à peine plus d'une semaine...
Du coup, obligés d'aller faire changer la chambre à air dans un de ces petits stands express que l'on trouve sur la route à peu près tous les 200m!
Sans rendez vous et pour la modique somme de 3€, on vous démonte la roue, change la chambre à air, hop une nouvelle et c'est parti, en 20 minutes, le tour est joué!
Je pense que la première fois que l'on avait crevé, le réparateur avait du mettre une chambre à air de piètre qualité car la crevaison suivante est intervenue moins de 48h après la pose et que la rustine alors posée (moins cher qu'une nouvelle chambre à air, forcément) n'a pas tenu.
Espérons que cette fois ci nous soyons tranquilles pour quelques temps!

mardi 17 mars 2009

Joyeux Anniversaire Simon!!!








video

Aujourd'hui, 17 mars, Simon fête son premier anniversaire!

Il a bien changé en un an, il marche depuis déjà près d'un mois, a son petit caractère bien à lui et sait ce qu'il veut!

Aujourd'hui nous lui avons donc consacré toute la journée, même si nous passons déjà beaucoup de temps avec lui habituellement, nous voulions faire de cette journée un moment particulier.

La journée a commencé par le cadeau, une petite ferme que nous avions acheté à Kuala Lumpur lors de notre visite pour les visas, il valait mieux prévoir car à Koh Samui, question jouets pour enfants, à part des jouets de m***e chinois, il n'y a rien! Puis nous avons eu la joie de recevoir le colis que les parents de Dara avait envoyé. Au menu; beaucoup de patés, quelques conserves et des petits biscuits qui ont rapidement fait la joie de Simon!

Après une rapide sieste, nous avons fait un saut au club avant de nous rendre au restaurant préféré de Simon: Fuji, le japonais. Monsieur s'est délécté de soupe Miso, de tofu, de nouilles sautées et de saumon grillé.

Simon a également eu le droit à son premier tour de manège, la peur et la curiosité se sont mélées mais la peur a vite pris le dessus!

Nous avons fini par un petit tour au Tesco, le supermarché où Simon adore se balader. Nous en avons profité pour lui acheter un délicieux gâteau: une sorte de petit muffin à l'ananas. Ici, mieux vaut ne pas prendre trop de risque, gâteaux à la crème ou un peu "élaboré" ne sont pas franchement réussis! Des petites bougies et hop, on fête cela dignement à la maison tous ensemble -enfin, tous les 3! c'est déjà ça! (voir vidéo).

Ouverture des derniers cadeaux "minute" -trouvés au Tesco- un petit dauphin qui avance dans l'eau du bain et du marteau qui fait "pouic pouic" quand on tape avec -Simon adoooore taper!

Il était content de sa petite journée, nous aussi, le temps a passé bien vite depuis cette année, même si le bougre nous en a souvent bien fait bavé! Mais le bonheur de l'avoir dans notre vie est immense... Ce sera définitivement le plus beau souvenir de notre aventure en Thailande, avoir pu passer tout ce temps avec lui à le voir grandir plutôt que de le confier à une nounou!

Joyeux Anniversaire Simon!

PS: il remercie tous les messages et coups de fil d'anniversaire de la famille, il a bien hâte de vous revoir!

Bises à tous

Mathilde

lundi 16 mars 2009

Black Out à Samui!

Le temps s'est dégradé ce week end, aujourd'hui le ciel est un peu couvert, hier nous avons essuyé des pluies diluviennes qui nous ont presque ramenés en novembre.
Toutes ces perturbations météo ont cependant été éclipsées par un petit black out général samedi soir.
Tout d'abord, nous avons des micro coupures de courant de 18h à 19h30 (environ 5 ou 6).
Puis vers 20h, coupure qui dure...
Bien sûr, nous n'avions pas diné et comme nous cuisinons sur une plaque électrique, c'était un peu mal parti.
Dara a donc enfourché la moto et est parti vers 21h, ventre creux et esprit conquérant à la recherche de nourriture.
Mais voilà, la coupure étant générale, la nuit était noire noire noire et les échoppes habituellement ouvertes jusque tard dans la nuit en bord de route étaient quant à elles fermées fermées fermées.
Il a finalement réussi à trouver 4 petites brochettes de poulet et 2 portions de riz gluant nous ayant permis de subsister jusqu'au matin où l'électricité est enfin revenue après plus de 12h d'interruption....
Nuit chaude donc car sans clim ni ventilateur mais nuit douce, sans télé où nous avons joué au Poker à la faveur de quelques bougies.
Ah qu'il est bon le confort moderne, on l'oublie trop souvent!

et bon appétit bien sûr!


Oh la méchante fille! regardez comment elle nous commence la semaine!
Oui, je m'étais promis -déontologie oblige- à ne pas dévoiler cet immonde étal de viande à vos petits yeux propres et hygiéniques d'occidentaux.
Et ensuite, je me suis dit -déontologie oblige!- qu'il vous fallait savoir, connaître la vraie vérité, même si elle dérange.
Eh oui, bonnes gens, voyez comment on traite les animaux dans ce pays! On les hâche menu et on les mets dans des grands bacs -a priori réfrigérés mais à l'air libre, comprenez exposés à toutes les poussières et autres postillons volant çà et là.
Ca donne plus qu'envie de devenir végétarien, toute cette pornographie de bidoche malsaine.
Heureusement, il y a tout de même des vitrines frigos avec des petites barquettes plastique comme chez nous, je pense sincèrement que j'aurais été incapable de manger de la viandre provenant de là.
-Quoi que soyons honnêtes, je ne pense pas que la viande des marchés viennent des belles barquettes sous vide, mais bon...
Sachez toutefois que cette présentation est encore très hygiénique par rapport à certains étals notamment sur des marchés (viande disposée de la même façon mais à l'extérieur, parfois au sol, non réfrigérée avec mouches et tout et tout...) donc en soi, même vu ainsi, il s'agit d'un progrès...

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée!

mercredi 11 mars 2009

C'est pas comme en France / laver son linge


La merveille de la technologie est -presque- arrivée à Koh Samui!
On y trouve désormais des machines à laver dernier cri!
-Je plaisante bien sûr, seules les folles telles que moi et les pauvres -sic!- font encore du lavage à la main une tâche ménagère usuelle!

Au rayon des magasins, vous trouverez 2 types de machines.
Les "comme on connait, qu'on a les mêmes chez nous" et celles "qu'on trouve qu'elles sont super au premier abord mais qu'en fait elles sont nulles".
C'est de la seconde catégorie qu'il s'agira dans ce billet.
En effet, ces machines à laver, on les trouve super, elles ont un aspect professionnel -super grandes, pas du tout étudiées pour un appartement parisien car en gros, il vous faudrait choisir entre avoir une machine ou avoir une baignoire ou un lit, tellement elles prennent de la place. Elles sont tout de même assez design et surtout très peu cher -les premiers prix se situent autour de 70€ et peuvent aller jusque 200€.
Cependant, une connaissance ayant décidé d'opter pour l'achat de ce type de machine a bien vite déchanté à l'usage.

Voici comment fonctionne la bête de guerre:
Tout d'abord la grande taille s'explique par le fait que le bac lavage et le bac essorage sont séparés -on aurait pu croire au premier coup d'oeil qu'il s'agissait d'une lavante séchante, il n'en est rien!!- il vous faut donc intervenir entre les 2 cycles pour transférer le linge gorgé d'eau dans le 2nd bac.
Ce n'est pas très pratique mais on peut s'en remettre (pensons à nos grands mères qui ont découvert les lave linge en plusieurs étapes, d'abord l'essoreuse pour le linge qui avait été lavé à la main puis le lave linge lui même etc etc..)
Le pire vient avec la technique d'arrivée d'eau.
Il faut en fait ouvrir le robinet d'eau pour remplir le bac pour le lavage.
Il faut fermer le robinet quand il y a assez d'eau dans le bac.
Il faut venir ouvrir le robinet de vidange pour que l'eau de lavage s'évacue.
Il faut réouvrir l'eau pour re-remplir le bac de lavage-rinçage
Revidanger puis reremplir pour un éventuel double rinçage
Il faut ensuite transférer le linge lavé gorgé d'eau qui pèse donc 28 kilos dans le bac essorage.
Enfin se fait l'essorage!
Bref, une matinée complète à ouvrir et fermer des robinets, transférer du linge mouillé, vidanger, rincer.... c'est beau la technologie, mais c'est plus long que de faire tout cela à la main soi même!

on achève bien le style!





C'est sur la suggestion de ma très stylée mère que je rédige cette annonce...
C'est vrai que moi, maintenant après quelques mois ici, il y a certaines choses qui ne me choquent plus vraiment ou tout du moins qui rentrent dans ce que je pourrais qualifier de normal.

Ma chère mère donc me disait "il faut absolument que tu fasses un article sur les fringues pour enfants qu'ils vendent... c'est pas croyable de voir ça!"
Alors en effet, il faut avouer que les vêtements pour enfants sont terribles.
Pour les filles, on se croirait dans un espèce de délire de princesse raté "ta robe ma chérie, tu la veux de quelle couleur? rose pale, rose vif, rose fluo, rose bonbon ou rose bubble gum?"
En fait, on aurait presque l'impression que les designers des habits sont des enfants eux mêmes.
Vous voyez comment les enfants ont souvent bien mauvais goût -oh, ça va hein, ne vous offusquez pas parce que je dis la vérité, vous trouvez franchement que les chaussures Barbie et les T shirts Powerangers sont de bon goût? et bien là, on pourrait se dire qu'ils ont réalisé leurs rêves!
Des rayons entiers d'habits pourris à l'effigie de leurs héros (Barbie, Mickey, Minnie, Powerrangers, Doraemon, Pokemon...) dans des matières égalant au moins le style du vêtement -un acrylique/polyester de dernière bourre spécialement conçu il semblerait pour ces chaleurs tropicales!

Les filles sont doublement chanceuses, les mères aimant elles aussi habiller leurs chéries en petite princesse, elles ont environ le double de rayon des garçons qui eux devront se contenter d'habits de superman (qu'ici on porte "casual" pour aller faire les courses ou se balader, point besoin d'occasion spéciale telle qu'une fête costumée) et de T shirts vifs et mal coupés...

Bref, voilà pourquoi au pays du pas cher, j'ai décidé d'habiller Simon dans un magasin de vêtements d'occasion en provenance des pays "vestimentairement civilisés". Une petite boutique importe des lots de vêtements d'Europe, des Etats Unis ou du Japon et les revends quelques centimes d'euros. Beaucoup de déchets bien sûr, mais parmi tout cela, on y trouve parfois quelques marques connues de chez nous...

vive le style, vive la Thailande!

vendredi 6 mars 2009

L'école est finie!











Lors d'une promenade à pieds non loin de chez nous, nous sommes tombés par hasard sur une très grande école qui doit aller de 4 à 11 ans environ.
La sortie de l'école se fait en Thailande vers 15h30 mais les enfants ont un moment de jeux ou d'étude libre avant cette heure. Du coup, dès 14h30 l'école est en effervescence, des enfants étudient dans les salles d'études ouvertes (voir photo 1), d'autres prennent le gouter entre amis sur des petites tables en béton, d'autres encore jouent ou discutent avant l'arrivée des parents.
Le goûter est un repas important, comme à peu près les 18 autres repas quotidiens en Thailande (j'exagère à peine, ici, les gens passent leur temps à grignoter, c'est pour cela que les occidentaux trouvent les portions souvent petites dans les échoppes des marchés car elles ne sont pas faites pour un repas complet parmi 3, mais ne sont que des échantillons car on mange à plusieurs reprises!).
Les enfants s'affairent autour des vendeurs de saucisses, de nouilles, mais aussi de crêpes (big up papa!) mais attention! les friandises a contrario des goûters prisés par les petits français sont ici tous salés!
Tous ou presque portent le polo jaune, symbole de la royauté et du respect porté au souverain.
Enfin, à 15h30 tous les enfants se réunissent dans la grande cour centrale. On joue l'hymne national et le drapeau est mis en berne jusqu'au lendemain matin où il flottera à nouveau dès la première heure!
Les rangs sont rompus et les enfants retrouvent leurs parents, l'école est finie!

jeudi 5 mars 2009

Mai mi faï !!!*

*coupure d'électricité!!!

Si vous avez suivi les messages des dernières semaines, vous avez du lire que nous avions eu il y a environ un mois une coupure de courant au club.
Nous n'avions pas payé notre facture, suite à un malentendu (bah oui quand les factures arrivent libellées en thai, pas facile de comprendre!!) et la compagnie d'électricité nous avait coupé le courant (je reprécise pour un impayé de 3€!!!).
Nous avions bien sur régularisé et 2 jours après, le courant était revenu. Nous étions à nouveau climatisé et certains que l'on ne nous y reprendrait plus.
Et pourtant...
Ce matin, arrivés au club, coupure d'électricité!!
Ah bon... quel est donc le problème?.. Tenez vous bien: Suite à la coupure du mois dernier, il nous aurait fallu rédiger une lettre à l'attention du gouvernement exprimant notre volonté de se faire rouvrir une ligne et notre volonté d'être désormais de bons payeurs!
Bien sûr, nous n'avions pas idée qu'il nous fallait faire cette lettre, du coup, n'ayant pas reçu ledit courrier, la compagnie électrique a simplement coupé à nouveau notre ligne..!

Où est on?? on se croirait presque à l'école à devoir copier une punition "vous me copierez 100 fois. Je paierai mes factures d'électricité en temps utile et je demande humblement pardon au gouvernement!!"

Un employé de la comptable s'est chargé de la lettre et d'aller la déposer à la compagnie (qui bien entendu est à l'autre bout de l'ile) et le courant est revenu vers 17H30.
Bref, encore une petite aventure digne de ce merveilleux pays! Ah il faut bien avouer qu'ils savent pimenter la vie des expats ces gens!

mardi 3 mars 2009

C'est pas comme en France/ Please take off your shoes! *


*Merci de vous déchausser!
Eh oui, en Thailande, un invité de bonne éducation se déchausse avant de pénétrer chez vous.
C'est la moindre des politesses et une question de culture... Certains diront que c'est paradoxal en voyant les thais cracher par terre, renifler plus que bruyamment et se moucher sans mouchoir -c'est à dire que cela finit donc forcément avec un gros mollard bien crado sur le bitume, mais c'est comme cela!
On crache ou on jette ses détritus peut être sur le pas de votre porte, mais jamais Ô grand jamais on ne rentrera chez vous chaussé!

Vous penserez que cela n'a rien d'extraordinaire, que de plus en plus de personnes partagent la pratique en France ou ailleurs en occident -j'en faisais d'ailleurs partie- mais le plus drôle c'est que cette coutume ne se limite pas au cercle des habitations privées.
Vous allez chez la comptable, on se déchausse, les employées quant à elles, travaillent ainsi en petites pantoufles façon spa -voir photo réalisée en caméra cachée!-
Vous allez dans un salon de coiffure, on se déchausse.
Vous venez au Club, on se déchausse.
Vous allez dans les agences de voyage -enfin, là, pas évident de savoir car certaines s'abstiennent, d'où le panneau sur la vitrine- on se déchausse!
Bref, toute une culture du pied nu qui n'en rend que plus pertinente celle de la tong. En effet, quand vous passez votre journée à vous chausser, déchausser, rechausser, vous avez vite fait de lâcher vos chaussures à lacets et d'opter pour des tongs qui se mettent et se défont en un clin d'oeil!

Cette pratique peut également se révéler une très bonne technique d'espionnage commercial.
Afin de savoir si un magasin de vêtements, un salon de massage a du succès, inutile de rentrer, vous pouvez en juger directement par le nombre de paires de chaussures laissées sur le pas de la porte! Tellement pratique que j'en soupçonne certains de laisser de "fausses" paires -à savoir qui n'appartiennent à personne- afin de tromper le chaland... vous savez bien, vous rentrerez forcément plus volontiers dans un restaurant où vous apercevez plusieurs clients que chez le voisin qui lui n'a que des tables vides... !!
Ils seraient bien assez filous pour faire usage de cette petite tromperie pas bien méchante!!

lundi 2 mars 2009

La découpe de la noix de coco











Aujourd'hui, nous sommes allés nous promener dans un petit Soi (voie secondaire sur une route principale) non loin de chez nous et avons cheminé dans la "vraie vie" des thais.
Nous avons notamment rencontré une exploitation de noix de coco.

Les hommes "épluchent" la noix de coco en s'aidant d'une sorte de pieu/ hache dont la base est scellée dans le sol, côté tranchant en haut, ils plantent la noix dans la lame et par un geste d'une grande habilité et d'une certaine force, ils otent ainsi la coque verte de la noix ne laissant que la partie dure que nous connaissons de la noix de coco.
Ensuite, une femme passe cette noix sous les dents puissante d'une sorte de meuleuse qui tourne dangereusement vite pour enlever la partie dure de la coque restant et ne laissant ainsi que la partie tendre, la chair de la coco.
Inutile de préciser le danger permanent face aux outils utilisés, à l'absence totale de protection -même pas de gants- et à chaque nouvelle noix l'éventualité de se trancher la main, tout cela nous laisse dans un état hésitant entre l'effroi et l'admiration.

Nous avons été accueilli chaleureusement, on nous a offert 2 noix et nous avons pu regarder le travail en cours.
C'est aussi cela la Thailande, finalement non loin de la grande route et des méchants thais, exploitants directs du tourisme, prenant les "farangs" (les blancs) pour des boeufs ou pire pour des vaches à lait, on trouve des "vrais thais", les plus pauvres, les plus travailleurs, qui sont heureux de vous faire découvrir l'humilité de leur travail et de leur vie.

dimanche 1 mars 2009

Quelques photos du Club







Cela fait plus de 4 mois que nous sommes ici, que je tiens le blog et je n'ai toujours pas pris véritablement le temps de prendre des photos du club et de les poster.
Aujourd'hui, c'est chose faite, ainsi vous pourrez vous rendre un peu plus compte de l'endroit dans lequel nous évoluons au quotidien (enfin, du moins Simon, ces derniers temps, nous jouons un peu les déserteurs et profitons des après midi calmes pour aller se balader ou rentrer à la maison..!!)

A bientôt,
Mathilde

Spéciale dédicace aux Vergnolle


Quelle ne fut pas notre surprise lorsqu'avant hier je reçus un coup de fil de la poste me disant qu'il fallait venir chercher un paquet qui était arrivé pour nous. (bon, cela dut me prendre 15 minutes à comprendre l'employé de la poste qui tentait dans un anglais très approximatif de me faire passer le message!)
Un gros paquet nous attendait, apparemment dans un tel état que le facteur qui livre en mobylette n'était pas en mesure de nous l'ammener!!
Nous nous sommes rendus hier au bureau de Chaweng le récupérer et là, merveille des merveille, tout en vrac dans un grand sac en plastique, nous avons aperçu une grosse boite de confit de canard!! miam miam!
Quelle généreuse âme avait pensé à nous?
Rentrés à la maison, nous vidons le contenu du sac magique pour y découvrir plein de cadeaux pour Simon et son 1er anniversaire approchant, une bouteille de vin rouge (Ô grand Dieu!!) une énorme plaque de chocolat fondue mais mangeable (testée hier soir!) des sardines, des anchois, des biscuits (merci particulier à ma cousine Céline pour le sacrifice de son paquet de Sprits au chocolat, cette douce attention me va droit au coeur, je les dégusterai en pensant à toi, promis!! ;-).
Bien sûr, malheureusement, manquait le camembert, mais vu l'état du chocolat, je pense que ce fût pour le mieux, le paquet aurait sûrment été requalifié arme chimique de destruction massive et n'aurait peut être bien pas passé la douane...
Mille mercis donc à tous les 4, Simon est ravi de ses cadeaux, il est rhabillé -il est pas mignon avec sa petite casquette?.. et nous nous régalons par avance du repas de roi que nous ferons très vite avec le confit et le vin!!

A très vite!